Un point sur le complément mammaire

Mis à jour : 18 mai 2020

Le complément mammaire est une solution mal connue, pourtant il est souvent la solution utile et indispensable pour beaucoup de femmes opérées ou traitées pour un cancer du sein.

Pour qui ? Pour quoi ? Comment c’est fait ? Comment on s’en sert ? Est-il remboursé ?

Des questions simples qui méritent des réponses simples pour toutes les femmes dont le complément mammaire pourrait être leur solution.

Certaines femmes peuvent souffrir d’une dissymétrie entre leur sein. La dissymétrie peut être une différence de forme ou de galbe qui fait suite au traitement contre le cancer.

Une mastectomie partielle du sein, une radiothérapie qui a atrophié un sein, ou encore, et là, ça sera momentané, une chirurgie de reconstruction faisant suite à une mastectomie totale.



Dans tous les cas, l’impact psychologique et social de cette situation est à prendre en considération.La femme a besoin d’une solution adaptée pour lui permettre de retrouver son estime de soi et de restaurer son équilibre corporel.

Les compléments mammaires sont en silicone. Ils existent de différentes formes suivant la partie du sein que l’on a besoin de compléter. Ils ont également plusieurs tailles et épaisseurs. Ils sont respirants, doux, agréables à porter. Ils prennent la chaleur du corps.et, une fois glissés dans la poche du soutien-gorge (il existe de la lingerie adaptée), ils sont invisibles sous les vêtements. Ce sont des produits d’une grande fiabilité dans lesquels on se sent en toute sécurité, ils permettent de se réappropier son corps et de renouez avec sa féminité

Voyons pour finir la prise en charge de ce dispositif par la sécurité sociale et la mutuelle.

Dans tous les cas, une ordonnance sera indispensable. Elle peut être établie par l’oncologue, le chirurgien, le radiothérapeute ou encore le médecin traitant.

Trois types de remboursement sont possibles suivant l’ordonnance établie par le prescripteur.

- Si des symptômes nécessitent la prescription d’une prothèse (ou complément mammaire) technique, elle sera remboursée à 100% par la sécurité sociale.

- Si il n’y a aucun symptôme justifiant le port d’une prothèse technique, une prothèse standard sera délivrée et sera remboursée à 100% par la sécurité sociale.

- Si une prothèse technique est souhaitée malgré l’absence de symptôme signalé par le médecin, le remboursement sécu sera alors de 60%. Les 40% restant seront à la charge de la personne ou supportés par la mutuelle suivant le contrat souscrit.

En conclusion, des solutions existent à chaque problème. N’hésitez pas à en parler.

21 vues0 commentaire

2020 • Unique et Féminine Cournon

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon